cartes copie.png
log th.png

Thomas Agnellet.

Né en Janvier 1990, je grandis au pied des montagnes des Aravis dans le village de La Clusaz situé en Haute-Savoie.

En l'année 2010 j'obtiens un diplôme de type bac pro en communication graphique puis pars faire des études de dessin, illustration et peinture à Nantes où j'intègre le cours Pivaut durant quatre années. C'est alors que ma vision évolue réellement, sérieusement disons. Je commence à penser en images, à manier les pinceaux et les couleurs et expérimente toutes sortes de techniques picturales. Me familiarisant également à côtoyer professionnels de l'édition et du monde de l'art.

En l'année 2014 je sors de l'école et m'établis un temps à Nantes pour continuer d'explorer mon univers, affiner ma technique et voir ce que je peux en faire.

Au début, je travaille donc chez moi dans mon petit appartement. Mais comme la vaisselle commençait sérieusement à se mélanger à la peinture et à l'essence... Nous monterons un atelier commun avec plusieurs amis de l'école

Puis je m'installe plusieurs années au sein d'un co-working d'artistes à Rezé, le Mékano.

En l'année 2018 je pose mes pinceaux dans la Brenne, une région du Berry. Très peu touristique, couverte de forêts, un pays de sorcières et de granges à l'abandon.

Je me consacre en premier lieu à la rénovation d'une ancienne bergerie submergée de ronces, qui deviendra mon atelier.

 

Et qui l'est toujours aujourd'hui.

Je puise l'inspiration au cours de longues randonnées ou petites promenades, dans les rêveries de la nuit, entre les pages des livres ou dans les méandres de quelques taches d'encre, et parfois même, sous les cailloux. 

J'évolue dans un panorama de paysages imaginaires et fantastiques, habités de créatures étranges et de personnages explorateurs où l'élément minéral prédomine presque toujours. Mes origines montagnardes et les peintres anciens ont une grande influence sur l'esthétique de ma peinture, teintée d'antique et peut-être parfumée d'un certain romantisme.